| sadowod.com | vivaspb.com |

Purge de l’appareil d’anesthésie

Purge de l'appareil d'anesthésie et filtre à charbon Vapor-Clean

La purge performante de l'appareil d'anesthésie grâce aux filtres à charbon actif Vapor-Clean

Purge-appareil-anesthesieL'anesthésiste est tenu de réaliser différentes procédures pour garantir le succès de son intervention. La purge de l'appareil d'anesthésie en fait partie. Il existe au moins deux cas de figure où la rapidité d'exécution et l'excellence du résultat obtenu peuvent s'avérer déterminantes.
Un usage de routine
La purge de l'appareil d'anesthésie est une opération obligatoire et indispensable. Elle permet d'éliminer les plus infimes molécules de desflurane, de sévoflurane et d'isoflurane. Les appareils d'anesthésie sont équipés d'un système de purge dont le mécanisme habituel repose sur la propulsion d'un gaz frais durant un certain temps et avec un débit moyen. Cette opération est cruciale entre chaque patient, car elle doit garantir l'absence de gaz anesthésiant dans l'appareil avant le début de l'anesthésie. Cette condition est primordiale quand le patient fait partie des populations pouvant développer une allergie à ces gaz.
En utilisant les filtres à charbon actif Vapor-Clean, l'anesthésiste n'a besoin que de 90 secondes pour réaliser cette purge de l'appareil d'anesthésie. Cette rapidité de traitement permet au personnel de ne plus avoir à alterner les appareils entre eux, ce qui augmente la productivité du centre de soin.

Le cadre de l'urgence
Malgré tous les examens préalables à une anesthésie, l'éventualité que le patient déclenche une hyperthermie maligne ne peut jamais être écartée. C'est l'une des principales hantises de l'anesthésiste. Cette réaction allergique aux gaz anesthésiques peut entraîner la mort du patient si les signes annonciateurs ne sont pas diagnostiqués au plus tôt et si le traitement correspondant n'est pas commencé immédiatement. Le traitement à suivre dans un tel cas est parfaitement codifié. La première étape est de stopper immédiatement la diffusion des agents déclenchants. Le système de purge des charbons actifs Vapor-Clean permet de réduire le niveau d'exposition du patient aux molécules anesthésiantes à moins de 5 ppm. Cette purge évite d'avoir à changer l'appareil d'anesthésie et donc de se consacrer entièrement à une hyperventilation d'oxygène pure, de sécuriser les veines et de refroidir le corps par tous les moyens possible. Le traitement par Dantrolène est la partie médicamenteuse qui va permettre de soigner le malade. La circulaire DGS/3A n° 327 (12/09/89) et la circulaire DGS/DH (18/11/1999) du 18 novembre 1999 ont défini les normes de son usage.

Les filtres de charbon actif VaporClean sont à usage unique. Ils doivent être remplacés après chaque purge de l'appareil d'anesthésie. Dans le cadre d'un usage routinier ou dans le cadre d'une intervention d'urgence, les filtres Vapor-Clean permettent à l'anesthésiste de gagner en rapidité et en efficacité.