| sadowod.com | vivaspb.com |

Gaz anesthésique indésirable

Contrôler le gaz anesthésique indésirable avec Vapor-Clean

gaz-anesthésique-indesirableLa présence de gaz anesthésique indésirable dans les circuits de l'appareil d'anesthésie peut être à l'origine d'une réaction allergique du patient. La forme la plus grave de cette manifestation est la crise d'hyperthermie maligne, une maladie pharmacogénétique des muscles squelettiques. Le taux de mortalité de l'hyperthermie maligne est actuellement estimé à 5 %, un niveau qui a beaucoup chuté depuis que des facteurs de risques ont été identifiés et que des procédures de traitement basées sur la rapidité d'application d'un protocole codifiée aient été élaborées.

Présence de gaz anesthésique indésirable dans l'appareil

Les appareils d'anesthésie permettent de diffuser des gaz puissants comme le desflurane, l'halothane, le sevoflurane ou la succinylcholine. La présence de gaz anesthésique indésirable dans les circuits de l'appareil d'anesthésie est un élément inhérent à l'utilisation de la machine. Cette situation impose une maintenance spécifique et très longue afin d'éliminer jusqu'aux plus petites molécules de gaz anesthésique indésirable après chaque utilisation.

Méthode classique pour éliminer le gaz anesthésique indésirable

Jusqu'à aujourd'hui la méthode habituelle consistait à purger les circuits au moyen d'un débit élevé de gaz frais durant une période relativement longue. Ce temps incompressible oblige le personnel soignant à changer d'appareil anesthésique entre chaque patient afin de laisser l'opération de maintenance se dérouler correctement.

Les avantages des filtres à charbon Vapor-Clean
L'apparition des filtres à charbon actif de Vapor-Clean a permis d'améliorer les conditions de travail de l'anesthésiste, sa productivité et sa performance. Les filtres à charbon actif Vapor-Clean s'installent sur tous les modèles d'appareils d'anesthésie, car ils se fixent sur les tubes flexibles transparents. Ils permettent de purger totalement le système en moins de 90 secondes. À usage unique, la seule manipulation à réaliser est de les changer entre chaque patient, une opération qui ne demande que quelques secondes également.

Cette rapidité d'action est un élément critique lorsque les signes précurseurs d'une crise d'hyperthermie maligne se présentent. Avec les filtres à charbon Vapor-Clean, l'émanation de gaz anesthésique indésirable est rapidement contenue et le traitement approprié par l'administration de Dantrolène peut commencer.