| sadowod.com | vivaspb.com |

Allergie au gaz anesthésique

 Allergie au gaz anesthésique et filtres à charbon Vapor-Clean

Les causes de l'allergie au gaz anesthésique et les filtres Vapor-Clean

allergie-gaz-anesthesiquesL'allergie au gaz anesthésique peut provoquer une crise d'hyperthermie maligne. Cette maladie pharmacogénétique des muscles squelettiques peut être fatale au patient si le personnel soignant ne réagit pas immédiatement dès que les signes annonciateurs se manifestent. Équiper les appareils d'anesthésie des filtres à charbons actifs Vapor-Clean contribue à réduire drastiquement le délai entre le diagnostic et la mise en place du traitement salvateur et donc d'augmenter dans les mêmes proportions les chances de survie du patient.

L'allergie au gaz anesthésique

L'allergie au gaz anesthésique se produit essentiellement en présence de gaz volatiles puissants comme l'halothane, le sevoflurane, le desflurane ou la succinylcholine. Cette dernière composante est un relaxant musculaire dépolarisant. Considérée comme un faible déclencheur, elle aurait néanmoins la capacité de raccourcir le délai de déclenchement et elle en augmenterait les effets. L'allergie au gaz anesthésique provoque une rigidité musculaire, une augmentation du taux de dioxyde de carbone expiré, lesquelles sont rapidement suivies d'une hyperthermie fulgurante (élévation de la température de 1 °C toutes les 5 minutes), d'une rhabdomyolyse, d'une tachycardie, d'une tachypnée ou d'une acidose respiratoire, sans que celles-ci soient limitatives ou exclusives.

Les populations à risque
Bien que l'on estime l'incidence d'une crise d'hyperthermie maligne à environ 1 cas sur 250 000 anesthésies, le nombre de personnes à risque serait en réalité bien plus élevé. Selon des données de l'INSERM, cette allergie au gaz anesthésique s'expliquerait par une anomalie génétique qui toucherait 1 personne sur 3 000. Quand une personne déclenche une allergie au gaz anesthésique, il est crucial d'agir vite en stoppant la diffusion des agents anesthésiants et en empêchant les particules volatiles d'atteindre le malade.

Les avantages des filtres Vapor-Clean
En installant des filtres Vapor-Clean dans l'appareil d'anesthésie, l'intervenant obtient la possibilité de purger le circuit totalement et en moins de 90 secondes. Cela lui permet également de traiter un nouveau patient en s'assurant qu'aucune molécule de gaz anesthésique sous forme de vapeur ne soit encore présente. Ces avantages contribuent à simplifier les manœuvres de l'anesthésiste et à augmenter considérablement le taux de succès d'un traitement lors d'une crise d'hyperthermie maligne.